0 Open search
0 Panier
Commander

Votre panier est vide.

Liseuse versus tablette

Liseuse versus tablette…

On parle beaucoup de tablettes depuis quelques mois. Mais on entend aussi parler de liseuses… Une certaine confusion finit parfois par s'installer au sujet de ces deux outils pourtant bien différents. Petite révision :

Les liseuses (ou readers en bon franglais) utilisent la technologie de l'encre électronique. Des centaines de milliers de micro-capsules enfermées dans un support en polymère affichent une face blanche ou une face noire selon l’impulsion électrique qu’elles reçoivent. Elles dessinent ainsi des motifs (des lettres, par exemple) avec une résolution de plus de 170 points par pouce. Le système fonctionne sans rétro-éclairage et réagit à la lumière extérieure comme une feuille de papier. Conséquence : les liseuses consomment très peu d’énergie (autonomie de plusieurs jours voire plusieurs semaines) tout en offrant un confort visuel proche de celui d’un livre imprimé, quel que soit l’angle sous lequel on les regarde.

Les liseuses n'offrent pour le moment que des écrans en noir et blanc. Des prototypes en couleur existent mais il semble que les résultats ne soient pas encore pleinement satisfaisants.

Enfin, les liseuses ne remplissent qu'une seule fonction : le stockage et l'affichage de livres numériques. 

Les tablettes sont des petits ordinateurs sans clavier, dotés d'un écran tactile multipoints et dédiés aux loisirs multimédias. L'iPad est la plus célèbre des tablettes. Mais depuis la fin 2010, il ne s'écoule guère une semaine sans qu'un fabricant annonce le lancement d'un nouveau modèle. Toutes les tablettes incluent des solutions pour lire les livres numériques. Cependant, l'autonomie est limitée à quelques heures, l'écran rétro-éclairé provoque assez vite une fatigue visuelle, ses reflets rendent la lecture en extérieur difficile et sa résolution n'offre pas la même netteté qu'une liseuse, même sur les modèles les plus performants (iPad 2).

Mais une tablette permet de se connecter à Internet, de jouer, de lire de la musique, des films ou de gérer des galeries de photos…

Pour quoi faire ?

Avant de se lancer dans un achat, il est utile de s'interroger sérieusement sur l'usage que l'on compte faire d'un tel outil.

Les gros lecteurs, qui souhaitent pouvoir emporter partout avec eux toute une bibliothèque et se plonger dans un livre plusieurs heures d'affilée, préfèrent généralement les liseuses. Elles sont plus légères et moins encombrantes que les tablettes. Elles permettent de lire au soleil, ne provoquent aucune gêne visuelle, et leur autonomie autorise de partir en week-end sans s'encombrer de chargeur.

Les lecteurs occasionnels, qui souhaitent d'abord disposer d'un outil multimédia et éventuellement s'en servir pour lire, privilégient les tablettes.

Qu'est ce qu'un livre numérique ?