6,50 CHF
Disponible 9 ex.

Es sind nicht alle Jäger, die das Horn blasen

Auteur : Charles Haddon Spurgeon

 »Als ich das letzte Mal ein Buch schrieb, trat ich einigen Leuten auf die Hühneraugen und Ballen, und die schrieben mir zornige Briefe und fragten : ›Meintest du mich ?‹ Diesmal will ich ihnen die Kosten einer Postkarte ersparen und mein Buch gleich damit anfangen, dass ich sage : Ob ich grob bin oder fein, ehrlich sag’ ich, was ich mein’ ; passt die Kappe, tragt sie, Leut’, sonst legt ruhig sie beiseit’.«  Ein deftig-humorvolles Volksbuch, mit dem der grosse Prediger das Böse zu bekämpfen suchte.

Spurgeon Charles Haddon

L'auteur

Charles-Haddon Spurgeon est un prédicateur baptiste réformé britannique de la deuxième moitié du XIXe siècle. Il a été le prédicateur le plus connu de l'Angleterre pendant la majeure partie de la seconde moitié du XIXe siècle. Son père, James Spurgeon, et son grand-père, John Spurgeon, étant pasteurs, il fut élevé dans la connaissance de l'Évangile. Cependant, c'est en chemin vers un rendez-vous qu'une tempête de neige le poussa à rentrer dans une église méthodiste de Colchester et qu'il pris la décision de se convertir au christianisme, chose faite en mai 1850, quelques jours avant ses seize ans.  En 1854, quatre ans seulement après sa conversion, Spurgeon, est devenu pasteur de la célèbre église de New Park Street à Londres (autrefois dirigée par le célèbre théologien baptiste John Gill). La congrégation a rapidement dépassé les limites de son bâtiment et a déménagé à Exeter Hall, puis au Surrey Music Hall. Dans ces lieux, Spurgeon prêchait fréquemment devant des auditoires de plus de 10 000 personnes, à l'époque où l'amplification électronique n'existait pas encore. En 1861, la congrégation s'installe définitivement dans le nouveau Metropolitan Tabernacle. Ses sermons sont publiés chaque semaine. Au moment de sa mort, plus de 3600 d'entre eux sont en circulation, en sus de 49 volumes de commentaires, proverbes, et anecdotes. 

CLV256333
9783866993334
160
2016
9 ex.
Langue
Allemand
chat Commentaires (0)